1 an

Après sa rencontre avec Salva Kiir, le président du Soudan du Sud, et ses vice-présidents – dont son rival Riek Machar –, lors de la deuxième étape de son quarantième voyage apostolique le Pape a reproché: “Assez de sang versé” dans un pays où trois confessions chrétiennes – catholique, anglicane, presbytérienne – sont présentes.

C’était son 5e voyage en Afrique mais le Pape était moins enthousiaste que lors de son voyage au Rdc.

« Il est temps d’élever la voix contre les fléaux et de mettre de côté vos récriminations.

Je viens vous accompagner mais vous devez régénérer la paix sociale” a t-il dit au clergé

Pouvoirs Magazine 

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de