1 an

Babi blues” est composé de deux mots. “Blues” qui est une sorte de musique vocale et instrumentale où l’interprète exprime sa tristesse, son spleen, son mal être. “Babi” qui est l’espace géographique d’Abidjan et par extension de la Côte d’Ivoire.

“Babi blues’ serait donc le chagrin d’amour des Ivoiriens, ou alors “les déceptions”, les désillusions made in Côte d’Ivoire. “Babi Blues” single du pianiste Jean Ebo bientôt disponible est tout certainement une audace musicale d’une Côte d’Ivoire encodée où s’entremêlent tous les courants musicaux sans priorité.

Une musique jeune, bellement imprudente ouverte à tous les types de risques. Pour réussir ce travail, le pianiste s’est entouré de ceux qu’il aime et qui l’aiment, ses amis de tous les jours.

A la guitare Amoikon Steven, la batterie Yann Bana, la basse Eliezer, la trompette et au sax Ediamel N’Cho, une bande de joyeux.

Pouvoirs Magazine 

OPINIONS

DU MEME SUJET

Abidjan: comment la pluie tue 24 personnes en 10 jours

Dès le départ, les Sapeurs-pompiers ont annoncé huit décès du 13 au

Marché: le piment a encore augmenté

Le prix des différents produits vivriers, viande et poisson sur le marché