Assassinat de Martinez Zogo: Biya va lâcher son ministre…

1 an

Les noms des coupables ou suspects de succèdent et non des moindres dans l’affaire de Martinez Zogo.

Ainsi, le lieutenant-colonel Justin Danwe de la Dgre est considéré comme le chef du commando qui a torturé et assassiné Martinez Zogo.

Le ministre Laurent Esso aurait partagé une communication téléphonique avec Amougou Belinga, pendant que le commando exécutait sa basse besogne sur le corps de Martinez Zogo.

Laurent Esso, ministre de la Justice, ne bénéficie pas de la protection du chef de l’État qui aurait marqué son accord pour que le garde des Sceaux soit entendu par les enquêteurs. Paul Biya pourrait-il laisser Laurent Esso à la merci des enquêteurs ? C’est un dilemme pour lui. Les deux hommes ont confectionné ensemble les institutions du Cameroun depuis 1982. Ils se connaissent bien et même un peu trop.

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

29 mai: le conseil de l’entente a 65 ans

Ce 29 mai le Conseil de l’entente à 65 ans. Suave anniversaire.

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le