PPA-CI : Fleur Aké M’Bo Esther pas à pas…

2 ans

La Secrétaire Nationale Technique du PPA-CI en charge de la Jeunesse, de l’Emploi et du Service Civique lorgne manifestement sur l’investiture de son parti pour les élections municipales dans la circonscription d’Agboville commune,  sans pour autant le déclarer ouvertement. 

Si elle pense nager en eau profonde, on voit très bien son dos en surface. Pour reprendre une célèbre citation de son mentor Laurent Gbagbo. Sauf grand retournement de situation, la jeune cadre du Parti des Peuples Africains –Côte d’Ivoire sera candidate  la candidature PPA-CI  à Agboville pour les élections municipales de 2023. C’est une revanche personnelle que rumine l’ancienne candidate aux élections législatives 2021 dans la même circonscription,  dépouillée de sa victoire par « les rouages institutionnels ténébreux » de son adversaire Adama Bictogo,  comme elle n’a de cesse de le dire.

Au lendemain de cette désillusion, en effet, la nièce du défunt maire PDCI d’Agboville Frédéric Aké M’Bo ,n’a jamais délaissé le « terrain » , parrainant et  animant des manifestations à tout va  dans la ville et ses environs. Il sera bientôt l’heure de la clarification des positions avec la fin ce samedi 10 décembre du processus de révision de la liste électorale.

Fleur Aké M’Bo Esther et son équipe sont justement aux avant-poste de cette opération dans la ville,  à travers une opération porte à porte qu’elle a lancé fin novembre , dans l’objectif visiblement de mobiliser  le vote de  tous ses sympathisants et partisans. Au retour ce mardi 6 décembre d’une visite de travail à Abuja au Nigeria où elle a parrainé et représenté son Vice-Président Ahoua Don-Mello à l’investiture de la Représentation locale du parti de Laurent Gbagbo, FAME s’apprête à donner cette fin de semaine  le dernier accélérateur de cette opération d’enrôlement dans son bastion.

A cheval entre Agboville et la ville voisine d’Adzopé où elle ne manquera certainement pas les étapes de la visite officielle de son mentor Laurent Gbagbo dans la région de la Mé. Sera-t-elle candidate à la mairie d’Agboville ? A cette question, l’intéressée  a une réponse diplomatique. Celle qui prie l’intervieweur  d’attendre « que le  parti lance les appels à candidature pour connaitre (sa) position ». Comme pour ne pas mettre la charrue avant les bœufs.

Pourtant, la jeune femme politique fana de tennis  assure déjà bien le  service  entre elle et les électeurs. La voie n’a jamais été royale pour Hohonon Fleur  d’être la grande favorite sans contestation aucune à ce scrutin.

A l’heure où Adama Bictogo rêve de Yopougon,  et que le RHDP à Agboville ne repose  plus que sur le ministre Dimba Pierre,  qui séduit un électorat foncièrement acquis à  la gauche Gbagbo dans la région. 

Pouvoirs-Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Lazare Koffi Koffi attaqué

Le  président du PPA-CI a lancé un appel au rassemblement récemment. Cet

Gbagbo du côté de Simone

Le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (Ppa-CI) a désigné Laurent Gbagbo candidat