Zouan-Hounien- Bloléquin: on a intoxiqué le fleuve Cavally

3 semaines

La mine d’or d’Ity est la plus ancienne et active de Côte d’Ivoire. Nichée entre les départements de Zouan-Hounien et de Bloléquin à l’ouest du pays, un incident industriel l’a endommagée. Les répercussions sanitaires et environnementales restent à évaluer.

Le fleuve Cavally aurait été souillé, entraînant la mort de poissons et des cas d’intoxication parmi les populations riveraines. Heureusement on a signalé aucun décès.

La Société pour le développement minier de la Côte d’Ivoire détient 5%, le gouvernement ivoirien 10%. Et le groupe canadien Endeavour Mining, leader dans la production aurifère en Afrique de l’Ouest 80%.

Deux incidents successifs se sont produits sur le site d’Ity à quelques jours d’intervalle. Le premier, le 23 juin à 17 heures, a vu une vanne laissé s’échapper de l’eau boueuse vers un canal de dérivation des eaux pluviales. Cette eau contenait du cyanure.

L’eau a continué vers une rivière proche du parc à résidus de la mine, avant d’atteindre le fleuve Cavally lors des précipitations suivantes.

Trois jours plus tard, une équipe du Ciapol de Man et le directeur du laboratoire d’analyses de l’université de Man ont été dépêchés. Ils devaient sur place évaluer l’impact environnemental. Les résultats de cette première mission étaient encore en cours d’analyse. Un second incident aurait eu lieu le samedi suivant sur le même site minier, dans des circonstances encore floues.

On signale une forte mortalité de poissons et plusieurs cas de maladies parmi les riverains, incluant diarrhées, vomissements et maux de tête.

En attendant les résultats des analyses du Ciapol, on a pris des mesures préventives afin de sensibiliser les populations. Le sous-préfet de Doké, Koffi Kouadio, a convoqué les chefs coutumiers pour partager les recommandations officielles. Ce sont éviter de consommer les poissons du fleuve et de boire son eau, ainsi que celle des puits et marigots environnants, potentiellement contaminés.

JM AHOUSSY

photo: dr

POUVOIRS MAGAZINE

 

OPINIONS

DU MEME SUJET

Bloléquin : une fille belle fait s’affronter deux communautés

Une altercation entre un autochtone et un allogène s’est muée en conflit

Blolequin: Oulai investi chef de Mediby en présence d’Anne Oulotto

Oulai Guillaume est désormais le chef de village de Medibly. Il a