Wayne Shorter l’éclectique

1 an

Elle est morte dans un Crash d’avion en 1996. Il est mort ce 2 mars à Los Angeles, aux Etats-Unis et a rejoint son épouse

A 89 ans il s’est ouvert à une idée de départ pour ranger ses saxophones ténor et soprane dont il jouait. L’homme était ouvert à presque toutes les tendances. Ses goûts très divers et variés le portaient partout.

Encouragé par sa mère, le jeune homme avait d’abord commencé par le cinéma et ses images. Puis il va être intéressé par la peinture, les arts visuels. Il dessine beaucoup et finit par réaliser un “comic book“, et décrocher un diplôme aux beaux arts. Wayne Shorter continue d’aiguiser sa curiosité avec les découvertes des sons de Duke Ellington.

Mais il se lance en musique et au Sax par sa rencontre avec Art Blakey & The Jazz Messenger dont il devient le directeur musical à l’âge de 26 ans. Sa deuxième rencontre sera celle de Miles Davis et du contre bassiste Ron Carter entre 1960 et 1970. La troisième comble ses attentes de musique mi-filmique, mi rock, mi électronique.

C’est celle de Joe Zawinul avec qui elle crée Weather Report 1970 à 1980. Toute sa vie, Wayne Shorter aura choisi dans divers genres ce qui lui plaît sans s’asservir à un seul. Il apportera sa touche à Salif Kéita, Carlos Santana, Les Rolling stones des artistes qui n’ont pour seul lien entre eux que lui Wayne Shorter qui aura écrit et composé dans la discrétion, pour bien de célébrités

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de