Violence basée sur le genre: 1,25 cas par semaine à Abidjan

2 ans

De 325 cas en 2020, les violences basées sur le genre sont passées à 462 en 2021 avec une progression d’environ 42%. Abidjan fait la course en tête avec 64 cas, Soubré 39 cas, Bouaké 38 cas.

Le rapport annuel 2021 du Conseil national des droits de l’homme (Cndh) souligne une sous-représentation de la femme chez les magistrats. Sur 686 magistrats, l’on dénombre seulement 198 femmes soit près de 29 % et 498 hommes soit 71 %. et seulement 17% de femmes occupent des postes de cheffes de juridiction au cours de la période 2019020.

Au-delà de la femme, le CNDH, au terme de l’analyse de l’état des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire, a formulé des recommandations, appelant à une attention soutenue aussi sur les questions des enfants en rupture sociale, les violations et atteintes aux droits de l’Homme en lien avec les déguerpissements.

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Abidjan: comment la pluie tue 24 personnes en 10 jours

Dès le départ, les Sapeurs-pompiers ont annoncé huit décès du 13 au

Marché: le piment a encore augmenté

Le prix des différents produits vivriers, viande et poisson sur le marché