Tunisie: Kaïs Saied: “On peut pas me parler de racisme”

1 an

Après ses propos violents et accusant les Africains de contribuer à l’insécurité dans son pays avec leur migration irrégulière, le chef de l’Etat joue la carte à présent la carte de l’apaisement.

“Il y a la légalité tunisienne qui est souveraine et on se doit de la respecter. Concernant les étrangers qui sont nos frères africains même si nous ne sommes de même nationalité et qu’ils n’ont pas la nationalité tunisienne, nous ne sommes pas contre eux. Mais il faut qu’on respecte les lois tunisiennes.

On ne peut pas créer des juridictions parallèles. Je suis contre l’appel à la discrimination. Cette situation concernant les Africains ne doit pas être interpréter comme du racisme.

De quoi me parle t-on? Des tunisiennes -et elles sont nombreuses- sont liées à des africains par le mariage, on ne peut donc pas me parler de racisme.” a en substance dit Kais Saied, le chef d’Etat tunisien dans une intervention

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de