Terrorisme: Macky Sall les accuse 

2 ans

La 8e édition du forum international pour la paix et la sécurité en Afrique se tient à Dakar autour du thème “l’Afrique à l’épreuve des chocs exogènes: défis et stabilité”.

Le président Macky Sall a critiqué les insuffisances d’actions et d’implications des organisations comme l’Onu et le G20: “expansion du terrorisme, conflit inter et intra étatique, recrudescence des coups d’état, ingérence politico-militaire étrangère, effet combiné des changements climatiques, de la pandémie Covid 19 et conséquence de la guerre en Ukraine, force est de constater que le tableau n’est pas reluisant” Le président du Sénégal a invité à la construction des armées professionnels et non ethniques.

A lire aussi: COTE D’IVOIRE: LA GRANDE MUETTE BAVARDE

“Le terrorisme qui gagne du terrain sur le continent n’est pas qu’une affaire africaine, c’est une menace globale qui relève de la responsabilité première du conseil de sécurité. Il urge pour nous de rendre opérationnel la force africaine en attente et de financer de façon plus adéquate le fonds de paix de l’union africaine. Nous ne pouvons pas toujours compter sur le financement extérieur pour créer notre propre sécurité et bâtir une architecture de paix viable”

 

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

CEDEAO-AES : Bassirou Diomaye piégé ?

Plus jeune président d’Afrique, après sa victoire en mars dernier est désigné

Le Sénégal dit non à l’homosexualité

La société occidentale s’est lancé dans la perversion des mœurs de notre