Tae-Kwondo : Patrick Remarck, difficile de trouver mieux

2 ans

Conduite par Guié Koffi Honoré, la commission électorale indépendante (Cei) de la Fédération ivoirienne de Taekwondo (Cei-Fitkd) a arrêté la liste définitive des candidats à la présidence qu’il a soumis à un code de bonne conduite pour éviter tout débordement ou dérapage pendant la campagne.

Appolos Lelou qui s’est retiré ne sera pas en campagne du 23 au 15 octobre. Il ressort deux candidats de taille : Jean-Marc Yacé (Hamed Bakayoko Taekwondo) le président sortant et Patrice Remarck (Crystal Dragon club).

Engagé sur le front politique, le maire sortant aura fort à faire. Il devra affronter Yasmina Ouegnin député très appréciée dans sa circonscription. Mais aussi Eric Taba le chef du protocole qui a reçu l’onction de l’appareil Rhdp.

Quant à Patrice Remarck, il est le candidat idéal avec un programme novateur et réaliste à la fois. Il a été le plus brillant en tant que
compétiteur que l’Afrique ait connu et maitrise ce sport de l’intérieur.

C’est un avantage pour les athlètes d’avoir à leurs côtés un ex champion du monde. Il a été le plus technique des pratiquants aux dires de Me Kim.

En tant que coach, celui qui avait posé ses valises aux Etats-Unis en a été le directeur de ces 50 états. C’est un avantage pour l’encadrement. Sa formation professionnelle l’a porté à la Nasa. De la présidence de la fédération, il a pleinement enfilé le costume, il ne lui manque plus qu’à le boutonner.

 

Pouvoirs-Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Tae Kwondo: La lumière suscite l’hostilité

Patrice Remarck a obtenu à lui tout seul 117 voix contre un

Tae kwondo : Ruth et Cissé très attendus à Manchester le 23 octobre

Dénommé Manchester 2022 World Taekwondo Grand Prix, le rendez-vous de Tae kwondo