Tae Kwondo: La lumière suscite l’hostilité

2 ans

Patrice Remarck a obtenu à lui tout seul 117 voix contre un collectif, une union de forces portée par Jean-Marc Yacé qui a obtenu lui, 121 voix. Pour n’avoir pas voulu infantiliser les responsables de salle en leur distribuant de l’argent, en balançant des promesses, le candidat le plus apte, le plus respecté, le plus engagé, celui qui résout à la dernière minute les problèmes de la fédération à l’international depuis des années a été recalé.

Les pratiquants locaux de Tae Kwondo retourneront à leur précarité. Remarck lui restera grand, bel homme, épanoui professionnellement (Dtn aux Etats-Unis, en France et en Côte d’Ivoire, champion du monde), épanoui financièrement. Il restera lumineux. Il attirera toujours les projecteurs. En attirant la lumière, ils la détournent des autres, y compris de ceux qui n’ont pas perdu l’élection à la présidence. Remarck les fait paraître plus terne, y compris à leurs propres yeux.

C’est pourquoi, ils n’hésiteront pas à lui passer des coups de fil pour résoudre des problèmes de dernière minute à l’international. Sans pudeur aucune. Tout ça est trop peu agréable, tout ça suscite rejet et hostilité. Il fait ce qu’ils ne peuvent pas faire.

La troupe de “gagnants” conservera ses mêmes schémas de pensée et sera vouée à stagner…Parce que les challenges sont là. Il faudra trouver par exemple les 110 millions/annuel pour nos champions Ruth Gbagbi, Cheick Cissé qui ne vivent pas ici permanemment. Ils n’auraient pas été champions sinon. La fédération devra poursuivre avec ceux qui savent le moins. Les fédérations plutôt car l’histoire bégaie et plusieurs fois est coutume.

 

Pouvoirs Magazine

 

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Un festival de musique militaire à Abidjan le 23 novembre

La ministre Françoise Remarck Tohé et le général Lassina Doumbia, chef d’Etat