Sécurité maritime: Des inspecteurs africains renforcent leurs capacités

1 an

50% des ressources halieutiques de la zone côtière allant du Sénégal au Nigéria, ont déjà été surexploitées.

Pour arrêter ce fléau, depuis le 7 mars, 20 inspecteurs des pêches et agents des administrations en charge de la pêche originaires de 7 pays côtiers d’Afrique suivent un stage de formation.

Initié par l’Institut de sécurité maritime interrégional (Ismi) ce renforcement des capacités qui prend fin au Palm Club Cocody, Abidjan, est porté sur “La lutte contre la pêche illicite”, non déclarée et non règlementée dans le Golf de Guinée.

L’objectif est d’apporter une réponse efficace à la menace, à la tourmente dans laquelle se trouve le Golf de Guinée qui reste à la merci des grands prédateurs sans foi, ni loi.

Ce stage qui prend fin demain bénéficie de l’appui technique de la direction des pêches du ministère des ressources animales et halieutiques et de la direction générale des affaires maritimes et portuaires (Dgamp)

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de