institut de cardiologie d'abidjan
institut de cardiologie d'abidjan

Santé: Avc et Crises cardiaques, pourquoi on en meurt de plus en plus

1 an

38% est la progression qu’a connu le taux de mortalité des crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux (Avc). De 2% en 1980, il est passé à 22% en 2020.

Cela est du aux maladies coronaires, celles qui touchent les artères du cœur et provoquent les décès rapides, les morts stupides. Pour résoudre ce problème l’Afrique doit réfléchir ensemble. L’expérience de chacun, les avancées constatées, les entraides, les progrès de la prise en charge en Côte d’Ivoire par exemple qui apporte 24heures/24 des réponses aux patients sont des réponses pour ne pas désespérer.

Tout se manifeste par une blessure neurologique qui provient d’un dérangement du flux sanguin dans le cerveau. Cela peut arriver quand une artère dans le cerveau, ou l’une qui y mène, se bouche ou se rompt. Les signes avant-coureurs: Visage affaissé, dont un côté est peut-être engourdi, incapacité, où l’on n’arrive pas à lever les bras comme d’habitude, troubles de la parole, où on n’arrive pas à parler comme d’habitude, extrême urgence — vite réagir !

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de