Procès de Félicien Kabuga : Les 1ère preuves présentées le 5 octobre

2 ans

Les premières preuves seront présentées à La Haye contre Félicien Kabuga. L’homme était absent à l’ouverture du procès aujourd’hui devant le tribunal de l’Onu à la Haye. Le vœu de son avocat de ménager son client du fait de son état de santé fragile a été rejeté.

Après plus de 20 ans de cavale, Félicien Kabuga a été arrêté en 2020 dans la banlieue parisienne. Autrefois richissime, cet homme de 87 ans est accusé d’avoir financé, “aidé et encouragé” les milices hutu Interahamwe, principaux bras armés du génocide des Tutsi de 1994.

En 1993, une de ses filles épouse le fils aîné du président Juvénal Habyarimana. Il était également le beau-père de celui qui au moment du génocide était ministre au Plan, Augustin Ngirabatware, dont la condamnation à 30 ans de réclusion fut confirmée en 2019.

Membre du parti présidentiel, le Mouvement républicain national pour la démocratie et le développement (MRND), il crée pendant le génocide, avec d’autres hommes d’affaires, le Fonds de défense nationale (FDN), dont il prend la tête au Rwanda.

 

Pouvoirs-Magazine

 

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de