Nouvel an: où sont passées les illuminations d’Abidjan?

2 ans

Depuis maintenant 2 ans, l’on n’a plus droit à l’illumination des façades, des ponts de Côte d’Ivoire, du monument Akwaba de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny qui savait si bien ouvrir ses bras chatoyants, efflorescents aux voyageurs et visiteurs venus de loin.

Quelques 500000 festivaliers venaient profiter du symbole de la lumière, avec une facture sous contrôle et modérée. Cette fête participative avec la consommation électrique limitée, n’est plus. Et le prix de la frustration et celui de la déception grimpent 

La trentaine d’installations transformées en un ensemble infini de bonheur lumineux, ne sera pas encore cette année 2022. Le spectacle est en berne, le bonheur est en deuil on vit la fête de l’obscurité. Dire que la première Dame Dominique Ouattara y tenait. Elle en était la marraine. Comment en arrive t-on à ce genre de recul, de détérioration des acquis? Il faut vraiment avoir le goût du sempiternel recommencement

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Abidjan: comment la pluie tue 24 personnes en 10 jours

Dès le départ, les Sapeurs-pompiers ont annoncé huit décès du 13 au

Marché: le piment a encore augmenté

Le prix des différents produits vivriers, viande et poisson sur le marché