Musique : Josée Delatour chargée de promesses

2 ans

Sa frêle silhouette se laisse saisir dans des Radio Vibes, Nostalgie, dans des cabarets, l’Acoustik de la Rue des jardins qu’elle tient en haleine. On lui doit un ballet en provenance de la côtière, Grand bereby qu’elle célèbre et dont elle est visiblement fière. On lui a dû également « y’a pas photo » un single où elle chante son indéfectible attachement à l’homme de sa vie. On lui doit encore une version décalée et sympa de « Petit papa Noel ». Mais Josée c’est surtout la culture des freestyle, du live, de l’improvisation.

Choriste de studio et de scène pour Bailly Spinto, Kandet Kanté, Ericson le Zulu, Aicha Koné au point que trop de chansons n’ont plus de secret pour elle. Sa voix, elle l’a rodé dans les hits anglophone, lusophone, francophone, sans vraiment comprendre les paroles. C’est qu’«Une chanson n’a pas vraiment besoin d’être très bien comprise. Personnellement, j’ai besoin de la sentir. Et quand je la sens, je n’ai pas besoin de trop la bosser».

Dans toute expression artistique, il y a du soi en effet. Et Josée a en partage avec les chanteuses confirmées, les douleurs qui trop souvent hélas, accompagnent l’amour. Elle a également les frustrations et tribulations de l’existence. « Je n’ai pas eu la chance de voir mes parents vivre ensemble sous le même toit. J’ai vécu pendant longtemps dans un inconfort ».

L’école classique, la toute petite Kpili Essi Marie Josée, Baoulé, ébrié et Adjoukrou à la fois va y renoncer, faute de moyens, pour embrasser la carrière d’artiste. Toute petite, elle aimait à tester les micros de l’église, ou des cellules de prière de l’école. Puis, elle a suivi Freddy Assogba, militant de la deuxième heure et transfuge du groupe Woya. Elle l’a suivi pour constituer, avec N’Guessan Amessan dit Bebi Philip, le groupe Akwaba, candidat à podium. Josée Delatour eu égard à son prémonitoire patronyme deviendra une star, une grande chanteuse. Kpili signifie Grand en baoulé. Et déjà quand elle pose, elle se joue des objectifs qui la restituent, en grossesse ou pas avec la magie des instants dont elle aime à profiter.

 

Pouvoirs-Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Zélé de Papara : Cantatrice de la musique “bariè”

A travers la musique du bariè, Zélé de Papara a réussi à

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le