Macron courtise Abdelmadjid Tebboune

2 ans
En septembre 2021, le président Macron avait tenu des propos qui avaient poussé l’Algérie à rappeler son ambassadeur pendant 3 mois dans son pays.
Pour définitivement calmer le jeu, Macron passera non pas douze heures comme ce fut le cas lors de sa première visite en 2017, mais 3 jours, du 25 au 27 août.
Le but est de clore plusieurs mois de crise diplomatique sur la question mémorielle bien amorcée par la reconnaissance de la responsabilité de l’armée française dans la mort du mathématicien Maurice Audin ou de l’avocat nationaliste Ali Boumendjel.
Le président Macron se rendra à Alger et Oran avec en arrière objectif relancer la coopération économique (gazoduc…).
Pouvoirs-Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

14 juillet: sans Bédié et Gbagbo

Le 14 juillet, jour de la fête nationale française, est traditionnellement marqué

Stade d’Abidjan : Sidibé Souleymane, n’a pas respecté les ‘‘deals’’ du transfert 

Une, deux, trois ça commence à en faire beaucoup les personnes qui