L’homme qui ne se lavait pas est mort

2 ans

C’est le documentaire “l’étrange vie d’Amou Haji” qui l’a rendu célèbre en filmant les habitudes et instants de vie de celui qui était considéré comme “l’homme le plus sale du monde”.

Amou Haji, iranien, est décédé hier à l’âge de 94 ans, dans le village de Dejgah, plus précisément dans la province de Fars située dans le sud de l’Iran. Né le 20 août 1933 dans ce qui fut l’Empire Perse, l’homme était connu pour sa négligence. Un étrange record certes, mais un record quand même.

L’iranien était connu pour ne pas s’être lavé depuis les indépendances africaines 1960, et même avant. Pourquoi ? “par peur de tomber malade”, mais certains prétendent que son choix était lié à une déception amoureuse. Il y a quelques mois seulement, des villageois l’avaient emmené dans un établissement de bains pour qu’il se lave pour la première fois. Amou Haji, selon les médias, n’était pas marié et mangeait de la viande d’animaux morts dans la rue. Haji a dormi dans un trou qu’il avait creusé lui-même.

 

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de