Le pain français au patrimoine Unesco

2 ans

Farine, glaçons alimentaires, eau, levure (pour le volume) et améliorant (pour donner de la couleur), passé au four à sol ou au four rotatif et le résultat est là.

Une belle baguette croustillante dont la constante et la longévité a marqué les esprits et les palais au point de mériter d’être inscrite au Patrimoine Unesco.

Malgré une baisse considérable de 55000 il ne reste plus que 35000 boulangeries, soit une disparition de 400 boulangeries pas an. Cette distinction devrait relancer ce produit car il reste que 320 baguettes sont écoulées chaque seconde en France.

Elle prend tout son sens l’expression se” vendre comme de petits pains”

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Unesco: Ydo Yao n’est plus

Pouvoirs magazine a reçu l’annonce du décès premier Représentant résident de l’Unesco

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le