Le HCR rétrocède le  camp de transit des réfugiés de Toulepleu  à l’État

2 ans

Le Haut commissariat des Nations Unies aux Réfugiés ( UNHCR) a fermé le vendredi 16 décembre dernier son camp de transit des réfugiés de Toulepleu et remis les clés du site aux autorités administratives de la ville. C’était en présence des élus, des responsables de la DAARA, des cadres et de la population.

”L’objet de la cérémonie est  la rétrocession du centre de transit  qui a servi, pendant plusieurs années à l’accueil, à l’hébergement et à d’autres activités du HCR et de ses partenaires dans le cadre de la mise en œuvre des solutions durables”, a dit d’entrée  Dr Ada Ghislaine Gaska, chef de bureau HCR  de  Guiglo. Avant d’ajouter que cette rétrocession est la suite logique des processus de réponses humanitaires. ‘‘Le site a été remis au HCR par les Autorités de Toulepleu pour la construction du Centre de Transit. Il va de soi qu’après les activités de rapatriement, le site et le centre soient remis aux Autorités’‘, a-t-elle ajouté.

Poursuivant, elle a salué la population de Toulepleu pour son hospitalité, son acceptation de tous ses frères revenus d’exil qui a permis la réussite d’un rapatriement réussi et d’une réintégration durable. Aussi, a-t-elle  exprimé la gratitude du HCR à l’État de Côte d’Ivoire pour avoir facilité la mise en œuvre de la feuille de route, pour les solutions durables en faveur des réfugiés ivoiriens, adoptée et mise à jour lors de la dernière conférence régionale tenue à Abidjan les 6 et 7 Septembre 2021.

Le préfet du département de Toulepleu, Bini Koffi Etienne a salué le sérieux du travail abattu par le HCR et ses partenaires.  Il les a félicités pour l’excellent entretien des locaux. Il en a  profité pour inviter les parents de Toulepleu à maintenir ce cap de propreté.

Sall Mory a, au nom de la ministre Anne Ouloto, remercié le HCR  et invité la population  à la culture de la paix, au vivre ensemble des fils et filles de Toulepleu.

Le maire Denis Kah Zion a plaidé à l’endroit de HCR pour le matériel et la logistique disponibles dans les locaux.

La clause de cessation du statut de Réfugié pour les réfugiés Ivoiriens est entrée en vigueur le 30 juin 2022. Elle a servi de levier à l’État de Côte d’Ivoire et au HCR d’accélérer le processus de rapatriement volontaire des ex réfugiés ivoiriens, avec tout l’accompagnement logistique et financier nécessaires. Le dernier des 187 convois de rapatriement avec entrée par Toulepleu (Pekan-barrage et Zileby a Blolequin) s’est déroulé avec succès le 23 novembre 2022.  17 682 ménages soit 55 108 personnes ont été  rapatriés. Au total, 7 073 ménages de 22 144 personnes sont retournés dans le département de Toulepleu.

Ce centre, faut-il le rappeler, a été créé en 2011 suite à crise postélectorale que la Cote d’Ivoire a connu en 2010. Il a été construit sur un terrain de 03 hectares d’une capacité d’accueil de 600 personnes. Il a en son sein plusieurs infrastructures et est utilisé dans le cadre de l’organisation et la réception des convois humanitaires de rapatriement organisés par le HCR. Le camp était geré par la Caritas partenaire logistique du HCR.

 

Oulaï Lydie

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de