Hamed Zarour Koffi: “le gouvernement doit agir maintenant”  

2 ans

Nous devons être reconnaissants à DIEU pour tout ses bienfaits et pour toutes les expériences vécues. Reconnaissants pour les opportunités. Reconnaissants pour tous les résultats satisfaisants que nous avons obtenus et qui montrent que seul le travail assidu et la discipline peuvent tout changer pour un Homme. Reconnaissants, parce que chaque épreuve et chaque accomplissement nous aident à aller de l’avant ; nous continuons d’apprendre de nos expériences et tout cela nous permettra de mieux aborder l’année 2023.

Aussi, avant de rentrer dans la nouvelle année, nourrissons beaucoup d’espoir. L’espoir de vivre dans un pays paisible, qui offre les mêmes opportunités à tous ses fils et à toutes ses filles. L’espoir de voir que le mérite est davantage valorisé et que les talents bénéficient d’un espace d’expression plus large. L’espoir que chaque Ivoirienne et chaque Ivoirien puissent vivre dignement dans un pays qui a tout pour nous rendre heureux.

Cet espoir nous impose la responsabilité et l’action. Et pour ce faire, nous ne manquerons pas de jouer notre partition. Cet espoir est surtout la responsabilité de nos gouvernants de conduire convenablement la destinée de notre pays. Le gouvernement doit travailler inlassablement pour améliorer les conditions de vie des Ivoiriens. Et c’est une responsabilité à laquelle il ne peut se soustraire. Cette responsabilité exige l’éthique, la transparence, le patriotisme et l’inclusion de tous les fils de Côte d’Ivoire dans la construction de l’édifice commun. C’est pourquoi nous exhortons nos dirigeants à toujours privilégier l’intérêt de la nation sur leurs intérêts particuliers et ceux de leurs chapelles politiques.

Beaucoup d’actions ont été entreprises et nous saluons le gouvernement pour tous les grands projets d’infrastructures qui prennent forme sous nos yeux et qui participent au développement économique de notre pays et à son rayonnement. Mais beaucoup reste encore à faire sur le plan social et les attentes des Ivoiriens sont nombreuses et élevées.

Le quotidien de la majorité de nos concitoyens, est une véritable traversée du désert, rendu davantage plus difficile par une inflation galopante et incontrôlée, à tous les niveaux. Entre le prix des denrées alimentaires, les produits de premières nécessités, les coûts des soins médicaux qui ne sont pas à la portée de tous, le logement et le transport qui flambent chaque jour, la majorité de nos concitoyens peinent à faire face à la cherté de la vie. Cette triste situation, devient de plus en plus insupportable. Le gouvernement doit agir et agir maintenant. Et la priorité est de faire de la bonne gouvernance et de la moralisation de la vie publique, l’épine dorsale de la gestion des affaires publiques, gage d’une Côte d’Ivoire meilleure pour tous.

L’avenir de ce pays sera le fruit de nos choix et de nos exigences. Nous devons faire en 2023, le choix ferme de la bonne gouvernance, le choix de meilleures perspectives pour notre jeunesse l’avenir de notre pays, le choix de meilleurs revenus pour nos agriculteurs et agricultrices, le choix de meilleures conditions de vie pour nos braves travailleurs, le choix de la solidarité vraie, le choix de la lutte effective contre la corruption, le choix d’une justice réellement impartiale, le choix d’une armée républicaine et citoyenne, le choix de l’union entre les fils et les filles de notre pays pour une Côte d’Ivoire rassemblée, le choix d’une réelle politique de décentralisation et de désengorgement d’Abidjan pour permettre un développement qui prend en compte le potentiel et les opportunités qu’offrent les régions de Côte d’Ivoire; un développement dont les fruits de la croissance se ressentent dans le quotidien des Ivoiriens sur toute l’étendue du territoire.

C’est avec beaucoup d’espoir que je forme pour tous les Ivoiriens des vœux de santé, de paix et de prospérité en cette année 2023.

Puisse le bruit des armes se taire et les conflits prendre fin partout en Afrique, dans le monde et que notre pays demeure un havre de paix et de stabilité.

Que notre pays redevienne celui de la vraie fraternité, en facilitant le retour de tous les exilés politiques et la libération des prisonniers politiques. Que nos gouvernants continuent à mener toutes les actions possibles, pour le retour de nos soldats détenus au Mali. Que cette année 2023 ouvre, pour tous, les portes d’un lendemain meilleur, à tous égards.

Hamed Koffi ZAROUR

Président d’Agir pour la Côte d’Ivoire

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de