Gbagbo Laurent: ” Qu’on fasse rentrer Soro et qu’on libère les militaires et les prisonniers politiques”

2 ans

” Je demande que Soro Guillaume rentre dans son pays. On le traite d’impoli. Il prépare un coup, Mais contre moi il ne préparait pas de coup, il a fait un coup, il a fait une guerre civile qui est parti du Burkina Faso et d’autres pays que je ne veux pas citer. Je l’ai invité à discuter chez son parrain, le président d’alors du Burkina Faso où on a signé l’accord de Ouagadougou avant de rentrer en Côte d ‘Ivoire où je l’ai nommé Premier ministre. C’est là que nous avons connu une accalmie de 3 ou 4 ans. Il y a plusieurs manières de régler les conflits politiques. Il y en a qui choisissent la prison alors qu’elle pousse certains autres à se soulever. Il faut que Soro rentre, il n’y aura plus de problèmes, de son côté en tout cas. J’appelle à la libération des prisonniers politiques qu’ils soient militaires ou civils. Un pays n’est apaisé que quand il n’a pas de prisonniers politiques.

Séka qui servait sous moi à la présidence est en prison. Je l’ai déjà dit plusieurs fois et je le répète c’est moi le chef des armées, des militaires, gendarmes et policiers. C’est  moi qui leur donne les mots d’ordre pour agir. On nous arrête à la suite d’une défaite militaire. A la suite d’un procès qui a duré plusieurs années loin de mon pays. On a tenté de me berner à cause des galanteries politiques en dessous. Comme je n’avais rien fait de mal, on m’a libéré. Les militaires qui servaient sous moi font quoi en prison, si moi je n’ai rien fait. Je demande qu’on les libère. Il ne faut pas avoir peur car quand tu as peur tu fais de mauvaises choses”

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Côte d’Ivoire: Politiciens en chute libre

Le soin que Houphouët-Boigny portait autant à sa mise qu’à la teneur

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le