Freiner l’enrichissement illicite et le blanchiment

3 semaines

L’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs criminels (Agrac) a organisé le 29 juin 2024 une vente aux enchères majeure.

A l’École nationale de gendarmerie à Cocody, au cours de laquelle plus de 11 000 pièces détachées, 22 voitures et 5433 téléphones mobiles ont été saisis. Puis  confisqués et mis en vente.

Zadi Bidia Annick, directrice générale de l’Agrac, a souligné que cette opération s’inscrit dans les missions de l’agence. Elles visent à recouvrer et gérer les avoirs criminels. Dans un contexte où la criminalité économique et financière est en augmentation constante, affaiblissant les politiques étatiques. Selon elle, l’objectif principal de l’Agrac est de frapper les criminels au niveau financier. En appliquant des peines complémentaires telles que la confiscation et la saisie des avoirs illégalement acquis.

Les juridictions, après l’émission d’ordonnances de saisie ou de confiscation confient les biens gérés par l’Agrac. Zadi Bidia Annick a expliqué que la vente des biens, autorisée par les juridictions compétentes lorsque leur conservation n’est plus nécessaire, permet de reverser les revenus générés à l’État.

L’Agrac a déjà organisé deux autres ventes en juillet 2023, incluant un navire et 57 véhicules saisis à travers le pays. Tous les biens sont évalués à leur juste valeur avant d’être mis en vente, conformément aux normes internationales. Et  aussi aux recommandations pour la gestion des biens gelés ou saisis. Notamment la recommandation 4 sur le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Créée par le décret n°2022-349 du 1er juin 2022, l’Agrac est sous la tutelle administrative et technique du ministère de la Justice. Et sous la tutelle économique et financière du ministère du Budget, dans le cadre de la lutte nationale contre le crime financier en Côte d’Ivoire.

JM AHOUSSY

photo :dr

POPUVOIRS MAGAZINE

OPINIONS

DU MEME SUJET

Quartier Kennedy d’Abobo: on a démoli 6 fumoirs

La lutte contre la criminalité vise avant tout à assurer la sécurité

Justice: un commissaire de police condamné à 10 ans pour trafic de cocaïne

L’enquête relative au vaste réseau de trafic de drogue (cocaïne) entre le