Côte d’Ivoire: Qui en veut à Tidiane Thiam ?

2 ans
Personne visiblement. Pour la simple raison qu’il ne gêne personne.
Bédié qui décide de tout au Pdci n’est pas contre sa venue. Il n’est pas non plus une menace pour Ouattara qui s’est attaqué à plus courageux. Il n’effraie pas le Fpi, ni la formation de Gbagbo où la victoire est au forceps.
« Il n’est pas garçon » dit-on dans les maquis. «Il est déconnecté», au sens de non fixé, susurre t-on dans les salons, puisqu’absent des obsèques de ses proches dont le plus récent est Charles Konan Banny. Les politiciens en privé expliquent que «ce n’est pas un homme de terrain et qu’en plus il préfère les raccourcis, il aime à se débiner ».
En outre comme bon nombres de jeunes ivoiriens, tous opposés à la maxime de Pierre Corneille : « Ils veulent vaincre sans combattre ». Ses détracteurs estiment du côté de la rue que : « Son argent c’est pour lui. Nous on fait rien avec ça. C’est un dindinman* »
*Irrésolu, indécis
Pouvoirs-Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

14 juillet: Konan Banny le jumeau de l’indépendance

La rédaction de POUVOIRS MAGAZINE rend un hommage vibrant à Jean Konan

Gbagbo du côté de Simone

Le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (Ppa-CI) a désigné Laurent Gbagbo candidat