Côte d’Ivoire: Et si la Justice se trompait ?

1 an

Décor1/ Le drapeau russe sur le corps

Le Ppa-Ci a organisé un meeting pendant lequel des personnes qui auraient arboré des drapeaux russes au cours du meeting qui s’est tenu le samedi 25 février 2023, ont été-aussi arrêtées par la Police. Le vendredi 03 mars 2023, une délégation du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), conduite Patrice Kouté, Secrétaire Général Adjoint en charge des Détenus politiques, et Lago Fabrice dit Steve Beko, Secrétaire National Technique en charge des Détenus politiques, s’est rendu à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) pour une visite de solidarité aux camarades arrêtés. Ceux arrêtés avec le drapeau russe sont enfermés au blindé de la MACA, cellule où sont détenus les plus grands criminels de Côte d’Ivoire.

Décor 2/ Poutine sur les Gbaka

Sur des Gbaka qui sont de plus en plus nombreux, on peut voir le visage dessiné et restitué avec fidélité de Poutine Vladimir le Président de la Russie. Peut-on songer à arrêter ces conducteurs, ces apprentis ou ces propriétaires de Gbaka? Pourquoi sont-ils en liberté? Les Gbakamen sont et ont toujours été du côté de la résistance. Ils ont toujours écouté et à tue tête: “Armée française allez-vous en” de leur idole Alpha blondy.

Si on fait une autre lecture du visage de Poutine sur les Gbaka, il faudrait en faire une autre de jeunes qui s’habillent aux couleurs de la Russie ou même des Rappeurs ivoiriens aux couleurs des Etats-Unis. La justice ne se trompe t-elle pas?

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Tout le monde aime les dictatures pourvu qu’elles ne viennent pas d’Afrique

La Chine va soutenir davantage encore l’économie de guerre que Poutine instaure

Accident : 11 morts

En partance pour Difêbo (Daoukro) un Gbaka a fait une sortie de