Comédie et deals font bon ménage sur le web

1 an

La comédienne Bienvenue N’Zanfouê Koffi qui a crevé l’écran dans ” Faut pas fâcher” sur la RTI à l’époque, après un temps passé en France, est de retour avec une idée bien pensée : la création d’une agence de publicité animée par des comédiens et humoristes.

Bienvenue et ses compères dont Fortuné Akakpo et JP Debambou ont en effet présenté leur projet ce samedi 28 janvier dans les locaux de leur partenaire et diffuseur ENFRI TV à la Palmeraie, vers l’hôtel Belle-Côte. Com&Deal : c’est le nom de boîte publicitaire de ces comédiens.

Comment ils agiront ?

Com&Deal va faire du placement de produits et des ventes commerciales à travers des productions de capsules humoristiques. C’est à dire que le client verra son produit être vendu via un scénario drolatique. Le film sera diffusé sur ENFRI TV et sur les réseaux sociaux. Hyacinthe Menan, le Directeur de ENFRI TV et ses équipes de publicitaires ont imaginé une interactivité alléchante avec le public pour susciter l’audience et la visibilité des films, donc des produits commerciaux.

C’est à dire que le public pour liker les vidéos et proposer des scénarios. Celui qui se sent l’âme d’un comédien ou humoriste pourra subir un casting pour intégrer les acteurs des films et avoir un cachet. La condition est d’avoir au moins 3000 abonnés Facebook pour leur partager la ou les vidéos sketchs.
Com&Deal ( qui provient de comédiens et deals) est bien structurée , avec un directeur marketing en la personne du comédien JP Debambou, des graphistes, un directeur de casting, et toute la structure d’une entreprise viable. La première vidéo de lancement est disponible sur la page Facebook de ENFRI TV. Le début d’une belle aventure artistique et commerciale ?

Wait and see…

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le

Dodgeball: la Côte d’Ivoire besoin de moyens pour aller au mondial

Sans moyen, elle s’était rendue au Maroc pour décrocher un titre de