Burkina Faso: Les salaires prélevés pour la guerre

2 ans

Les membres du gouvernement ont décidé de céder 5% de leur salaire et demandent que les fonctionnaires acceptent qu’1% de leurs salaires soient prélevés pour permettre l’achat d’équipement militaire et la prise en charge des volontaires civils.

La contribution n’est pas obligatoire mais fait appel à un esprit de patriotisme mis souvent en avant par les autorités militaires de la transition.

L’idée est approuvée en général sauf que certains doutent de la destination effective de l’argent et remettent en question la transparence.

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Burkina-Côte d’Ivoire : une guerre de dupes

Ibrahim Traoré Président du Burkina a accusé la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara

Charles Konan Banny : ‘‘ Je ne souhaiterais pas…’’

«  Je ne souhaiterais pas qu’au soir de ma vie, mon nom