Burkina Faso: Capitaine Traoré: “Nous avons nos Wagners”

1 an

« Les accords diplomatiques avec la France ne sont pas arrêtés. Il n’y a aucune rupture de relations. La rupture qu’il y a eu est la fin de la présence des forces spéciales françaises à Ouagadougou.

C’est juste un processus qui a été enclenché et ça n’a rien à voir avec la diplomatie. L’ambassade de France est là (à Ouagadougou) les ressortissants sont là, on a notre ambassade là-bas (à Paris) donc, diplomatiquement, rien n’a été touché.”

 

Puis le président a démenti la présence de Russes sur le sol burkinabé. “Nous avons nos Wagner à nous qui sont les VDP (Volontaires pour la défense de la patrie, supplétifs civils de l’armée) que nous recrutons.

Ce sont eux nos Wagner”.

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Ismael Isaac: les 53 millions qui posent problème

Ismaël Isaac, artiste ivoirien renommé, se trouve actuellement dans l’impasse à cause

France: le virage à droite n’aura pas lieu.

Au cours des législatives de dimanche dernier, l’appel à faire barrage à