Bonne gouvernance : Le don suspect de Thierry Tailly Hermann

2 ans

L’histoire mérite d’être élucidée avec grand soin.  Le 02 novembre 2022, monsieur Thierry Tailly Hermann, secrétaire départemental RHDP de Bangolo, annonçait sur sa page Facebook la remise personnelle de dix milles (10 000) kits scolaires aux élèves de la région du Guemon, suivie d’un calendrier  de  remise  dans les  quatre départements de la région à savoir Duékoué, Bangolo, Kouibly et Facobly.

Quelques jours plus tard, après l’annonce de ces dons par Thierry Tailly un échantillon de ces kits, et l’ensemble des presents à la surprise générale,  portent le sceau du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, la dernière dénomination du ministère de l’éducation nationale dans notre pays  alors géré par la Ministre Kandia Camara.

Recupération ou usurpation?

A la vue du cachet de l’éducation nationale estampillé sur les cartables et autres effets scolaires l’on en déduit  que ces kits que Thierry Tailly a annoncés avoir acquis sur fond propre à hauteur de cinquante millions de francs CFA  ne sont en fait qu’une dotation de l’État que l’homme politique a récupéré ou s’est approprié.

Cet état de fait explique sans doute  pourquoi  les autorités administratives et les responsables de l’éducation nationale du Guemon n’ont pas été associés à la cérémonie de remise solennelle de ces kits. Des t-shirts  à l’effigie de l’ancien député ont été distribués et les bénéficiaires triés sur le volet. Il a déclaré que les dons étaient faits sur fond propre comme chaque année .

A lire aussi: COMMENT KALOU BONAVENTURE A BASCULE AU RHDP

Depuis lors, la polémique enfle et  les partisans de Thierry Tailly Hermann estiment comme toujours qu’il s’agit d’une banalité car  cette pratique n’est pas nouvelle en Côte d’Ivoire. L’homme pour être un militant Rhdp et Pdci auparavant, aurait dû clairement annoncé que ces dons sont une dotation du ministère de l’éducation nationale aux élèves. L’acte de Thierry Tailly est inadmissible parce qu’on n’utilise pas des kits scolaires de l’état de Côte d’Ivoire à des fins personnels et politiques dans l’optique de saboter le travail du ministère de l’éducation nationale.

Dans les articles publiés via organes de presse nulle part il n’est fait mention du ministère de l’éducation. Les dons sont de l’ancien député. Alors comment et où question s’est-il approprié ces kits ?  Les a-t-il achetés comme le soutien son communicateur ? Les kits ont été distribués seulement aux enfants de responsables du parti. Sur quelle base et quel critère les kits se sont retrouvés entre ses mains ? Autant de questions auxquelles l’on ne veut répondre.

Des sources indiquent que l’homme est coutumier du fait. Nous y reviendrons.

Pouvoirs Magazine

 

OPINIONS

DU MEME SUJET

2 juillet: Amadou Gon Coulibaly revient

4 ans que Amadou Gon Coulibaly est rentré. La date du 2

Hiré : le maire Francis Kacou chassé dans moins d’une semaine.

Les instructions viennent de là-haut a confessé un adjoint au maire qui