Alice Diop: ” Notre silence ne nous protégera pas”

2 ans

Fabienne Kabou, une femme noire a abandonné son enfant de 15 mois sur la plage de Berck-sur-Mer France), le 19 novembre 2013, et a été condamnée en 2017.

La réalisatrice Alice Diop fait ressortir la texture de cette histoire et en fait “Saint Omer” un bon drame judiciaire politique qui remporte des prix (2 à Venise) et représente la France en 2023 aux oscars.

Cependant Alice Diop ne vit pas ce succès comme un mérite à elle, toute seule. Elle réagit par rapport au succès du film: “La réception de ce film m’échappe et tout me dépasse. Ce film porte un certain type de cinéma qui peut être menacé par les plateformes. C’est aussi le film d’une femme noire française qui filme des femmes noires françaises et qui est absolument universel. C’est pour moi une fierté et un plaisir politique de l’affirmer. Cependant je n’ai pas envie du tout d’être un symbole.

A lire aussi: SÉRY BAILLY DIT CE QU’IL PENSE DES ÉCRIVAINS

La proposition de symbole est solitaire. Le combat tel que je le pense nécessite qu’on soit nombreuses. Je n’ai pas envie d’être un effet de mode, J’ai envie de durer, J’ai envie qu’on soit nombreuses à durer, à participer de façon pérenne à une transformation profonde des représentations.

Et je ne peux pas le faire seule je ne me sens pas comme un symbole. Ensemble on doit parler car notre silence ne nous protégera pas, nous ne nous tairons plus.”

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

A quel moment un homme trompe-t-il sa femme ?

Alors finalement pourquoi un homme trompe sa femme ? Qu’est ce qui

Asalfo invite les jeunes à la gestion de stress et à la promotion de la résilience

En attendant la conférence de presse de lancement qui se déroulera le