2 décembre 2018 – 2 décembre 2022: 4 ans qu’est parti Zacharie Séry Bailly

2 ans

Ses chroniques dans l’hebdomadaire “Notre temps” dirigé par Diégou Bally et financé par Marcel Etté étaient d’un niveau au-dessus de la moyenne, très critiques avec une dose importante de poésie et l’ont imposé comme un intellectuel d’intérêt.

Formé par Zadi Zaourou (lui-même passé entre les mains de Memel Fôté) et par Memel Fôté, Séry Bailly était un homme de gauche, membre du Fpi. Tempéré, proposant la contraction en lieu en place de l’opposition, le débat à la place de l’invective, l’homme plaisait mais était incompris par les va-t’en guerre, les faucons. Il sera membre de la Cdvr, Conariv, les organes de réconciliation après les dérives de son pays.

A lire aussi: L’IMMORTEL CHARLES NOKAN N’EST PLUS

Professeur d’Anglais, il était fasciné par l’écrivain ghanéen Ayi Kwei Armah connu pour son roman “L’âge d’or n’est pas pour demain” (1968). Professeur émérite, on doit à cet auteur en 16 ans de production (1999 à 2016), une douzaine d’ouvrages dans des maisons d’édition variées.

L’auteur, a été en 2000 ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique puis, le 5 août 2002, ministre de la Communication. Le 2 décembre 2018, il rendra l’âme emporté aussi, par son amour pour le travail sans relâche, la fatigue, un malaise, un maladie de courte durée 

Pouvoirs Magazine

OPINIONS

DU MEME SUJET

Portrait. Véronique TADJO, Sculpteuse d’humanité

Personne. Vraiment personne ne trouve à redire sur son talent, sur sa

 Opinion: en quoi le métier d´écrivain a changé

Ecrivain journaliste et éditeur Michel Alex Kipré, est formel: on naît écrivain,